logo pastilles

Origine France Garantie
Interview 100% Santé
Novas2
L'Optocar
Uv Clear
My Way
Binova Ultimate Plus
Blue Shock Clear

Les chiffres viennent de tomber et sont sans appel, les ophtalmologistes s’alarment : la myopie
(mauvaise vision de loin) est en train de se répandre à travers le monde de manière vertigineuse.
30.6% de la population est myope (contre moins de 20% il y a à peine 30 ans), et cela atteint
même les 47% parmi les 25-29 ans.


Chez les jeunes ces chiffres prennent des proportions édifiantes : 82% des jeunes Singapouriens,
41% des jeunes Américains (contre 25% en 1970) et 49% des jeunes Européens (évolution
similaire à celle des USA).


Même si les français ne seront jamais autant touchés que les habitants du continent asiatique, les
études démontrent que cette épidémie est propre aux nouvelles générations.


Comment l’expliquer ? Il est certain que le poids de l’hérédité prédomine, mais les facteurs
environnementaux sont de plus en plus évoqués (sans qu’il soit possible de les départager ni de les
quantifier). Le facteur qui s’avère être le plus incriminé lors des résultats des études est le
manque de lumière naturelle.


En effet, la dopamine est un neurotransmetteur produit dans la rétine et sous l’effet de la lumière
naturelle ; elle joue un rôle crucial dans la bonne transmission de l’information lumineuse, mais
aussi et surtout dans la régulation de la croissance de l’oeil.


En conséquence : un manque de lumière naturelle entraine une baisse voir une chute de la
sécrétion de dopamine et donc une croissance excessive de l’oeil. Un oeil trop long étant
forcément myope, il a alors augmentation de la myopie.


Une étude effectuée pendant 10 ans dans plusieurs écoles de Singapour, a démontré que les
enfants qui passaient 3h par jour en récréation à l’extérieur avait un taux de myopie inférieur à
55% contrairement à ceux qui y passaient moins d’1 /2h et qui ont obtenu un taux de 75%.


A cela s’ajoute le chiffre suivant : les français de 16-24 ans passent en moyenne 7h54 sur écrans
(donc enfermés et ainsi privé de lumière naturelle).


A la lueur de ces chiffres impressionnants, il parait donc indispensable pour la santé visuelle
actuelle et avenir des enfants d’observer les points suivants :


- Favoriser les jeux à l’extérieur
- Protéger leurs yeux des rayonnements néfastes (UVs, rayonnements bleu …)
lors de ces activités : port de lunettes de soleil, verres polarisés, verres blancs filtrant les UVs…
- Favoriser les « pauses » visuelles lors des activités sur ordinateur (c’est-à-dire ne plus fixer
l’écran mais un objet éloigné pendant quelques secondes et ce de manière régulière) afin
de reposer les yeux et correctement stimuler la vision lointaine.