RĂ©flexion RĂ©siduelle faces interne et externe

Le traitement BLUE SHOCK UV permet de bloquer le rayonnement bleu nocif en face avant du verre afin de protéger l’oeil.
De la même façon il laisse passer le rayonnement bleu essentiel pour qu’il aille stimuler l’oeil. Il bloque également les rayonnements UV.

En face arrière, le traitement BLUE SHOCK UV permet au rayonnement bleu nocif et aux UV de ne pas se réfléchir dans l’oeil. À l’inverse il permet au rayonnement bleu essentiel de se réfléchir pour stimuler l’oeil.

 

 

 

 

 

 

 

Le traitement qui s’attaque au « mauvais bleu »  

La lumière bleue (ou « ultraviolet proche ») se trouve à l’extrémité du spectre de lumière visible, à côté de la lumière ultraviolette invisible. Elle se situe entre 381 et 500 nanomètres. Le « bon bleu » est à 480 nm (bleu turquoise) et le « mauvais bleu » à 435 nm (bleu violet). Comme il fait partie du spectre visible, il n’est donc pas arrêté par les tissus oculaires (cornée, cristallin) comme le sont la plupart des rayonnements UV (UVB et C).

Effets positifs :

  • La lumière bleue stimule des rĂ©cepteurs rĂ©tiniens spĂ©cifiques (mĂ©lanopsine) qui rĂ©gulent le rythme circadien.
  • Elle permet d’augmenter le niveau d’éveil car sa lumière stimule certaines cellules nerveuses et est perçue par notre corps comme la « lumière de l’action ». (tests CNRS)
  • Elle est nĂ©cessaire Ă  notre Ă©quilibre mĂ©tabolique, autant que les vitamines, minĂ©raux ou antioxydants.

Effets nocifs :

  • Elle affecte donc le sommeil et l’exposition nocturne aux Ă©quipements numĂ©riques peut donc affecter la qualitĂ© du sommeil.
  • Elle augmente les risques de cancer car des niveaux de mĂ©latonine trop bas pourraient ĂŞtre corrĂ©lĂ©s avec un plus grand risque de cancer (cancer du sein, de la prostate) mais aussi diabète, maladies cardiaques et obĂ©sitĂ©.
  • Elle affecte aussi les yeux puisqu’une rĂ©action phototoxique de la rĂ©tine est possible, et pourrait s’avĂ©rer un facteur de dĂ©veloppement de dĂ©gĂ©nĂ©rescence maculaire liĂ©e Ă  l’âge (DMLA).

 

effets positifs nocifs

Le traitement Blue Shock UV® permet de filtrer le bon bleu du mauvais et ainsi d’assurer une parfaite protection de l’œil et surtout de la rétine

Il possède des fonctions différentes en face interne ou externe du verre :

  • En face externe  : il permet la transmission maximale du bon bleu et la rĂ©flexion du mauvais.
  • En face interne  : il empĂŞche la rĂ©flexion du mauvais bleu qui pourrait alors atteindre la rĂ©tine et favorise celle du bon bleu.
  • De +  : il agit sur les rayonnements UV manière similaire Ă  celle du mauvais bleu.

 

schema reflexion

 

Gamme de fabrication :

Disponible sur tous nos verres de fabrication et stock (indice 1,5 / 1,53 / 1,59 / 1,6) (sauf Elite-Vista)

Garantie :  3 ans